Ukrainian Orthodox Church of Canada



LE CHEMIN LE PLUS DUR A SUIVRE

Cette semaine j'ai entendu à la télévision une partie de la chanson de Bruno Pelletier qui s'appelle "Aime". En encourageant ses écouteurs à prendre le risque d'aimer il dit que c'est la seule raison pour vivre et aussi "le chemin le plus dur à suivre".

En ce dimanche après la Pentecôte qui porte le nom de la Toussaint nous avons l'occasion de penser à ce chemin. Les saints sont ceux qui ont été si profondément touchés par l'amour de Jésus, qu'ils l'ont refleté dans leur vie, en se donnant totalement à Lui. Mais cet amour n'a pas été manifesté que par une vie intimement liée avec les gens de cette terre. Ils ont aimé Dieu en aimant les habitants de la terre - souvent jusqu'à la mort.

Quand ils ont souffert comme martyrs, c'était l'expression de leur amour pour Jésus qui a donné Sa vie pour nous et pour ceux pour lesquels Il a souffert. Il est impossible de voir l'amour de Jésus autrement qu'incarné dans les vies de ceux qui sont touchés et captés par cet amour.

C'est aussi une question de responsabilité. L'amour ne cherche pas à échapper à la peur et à la haine de ceux qui ne comprennent pas un amour pur et sincère, un amour transparent qui ne joue pas selon les lois de la jungle.

L'amour incarné pleure comme Jésus a pleuré pour ceux qui ne voient pas le trésor qui leur est montré et offert sans condition. Il accepte les souffrances, la trahison, et même la mort et ne se détourne pas des bien-aimés qui l'éprouvent par leur cruauté et violence.

Sommes-nous prêts à prendre ce chemin le plus dur à suivre? Ne nous dépêchons pas à répondre facilement avec un "Oui"! Soyons humbles. Un vrai amour n'arrive que par la patience, les épreuves, les larmes, les prières, les chutes, les retours au chemin qu'on a perdu et retrouvé. C'est un processus inspiré et dirigé par l'Esprit-Saint qui est venu pour accomplir ce miracle dans chaque humain de bonne volonté.

Là nous avons la condition pour suivre ce chemin bienheureux et précieux, qui porte le seul espoir pour l'avenir de l'humanité et de cette planète: notre volonté. Nous devons vouloir aimer! Mais quoi faire si nous sommes trop timides, trop liés par notre désir du confort et plaisir? Voulons vouloir! Tout est possible avec Dieu! Et dans notre esprit, vraiment nous voulons aimer parce que nous voulons être aimés. Alors suivons le désir de nos coeurs: Aimons!

V. Rev. Ihor Kutash