Ukrainian Orthodox Church of Canada



le 17 mai 1998. Cinquième dimanche après Pâques. La Samaritaine

1. La Parole de Dieu: Actes 11,19-26,29-30; Jean 4,5-42.

2. Méditation sur la Parole de Dieu: UNE SOURCE JAILLISSANT EN VIE ETERNELLE.

Dans l'Évangile d'aujourd'hui, qui donne le nom du dimanche, nous trouvons cette merveilleuse conte du rencontre entre Jésus et la Samaritaine, Photina.

Notre Seigneur lui donne une opportunité de trouver sa dignité. Elle a été une figure triste. Elle a eu et a perdu 5 maris, et maintenant elle vivait avec une homme avec qui elle n'a pas été marié. Quand Jésus lui a dit: "Va, appelle ton mari", Il lui a donné la chance de dire la vérité au sujet de son état difficile. Et Photina a agi avec vertu. Elle a répondu: "Je n'ai pas de mari".

En disant la vérité, la Samaritaine a ouvert la porte de son coeur par laquelle le Seigneur lui a enfin donné une révélation qui a totalement transformé sa vie. Il lui a dit que c'est Lui, le Messie envoyé par Dieu pour sauver le monde. Touché profondément par ce message, Photina s'est allé et a appelé ses voisins d'entendre ce prophète Qui lui a montré autant de respect et confiance.

Beaucoup de monde a été tourné vers Dieu à cause de cette échange. Et nous, sommes nous aussi prêt de tourner nos coeurs vers Dieu et vers notre voisin avec honnêteté et humilité? "Dieu est esprit et c'est pourquoi ceux qui l'adorent doivent adorer en esprit et en vérité".

En se tournant vers Dieu Photina a découvert qu'elle a dans le seuil de son être une source d'eau vivant - qu'elle aussi est plein de la force et de l'amour divin, parce que Dieu est là. Elle l'a ouvert le chemin de Se manifester, de la mener vers la lumière dont parle son nom (Photina veut dire "plein de lumière"), de la donner une nouvelle, heureuse façon de vivre dans cette lumière. Puisque nous aussi trouvions cette joyeuse vérité.

Ihor Georges Kutash, Curé