Ukrainian Orthodox Church of Canada



le 24 mai 1998. Sixième dimanche après Pâques. L'aveugle-né

1. La Parole de Dieu: L'Épître: Actes 16,16-34.

L'Évangile: Jean 9,1-38.

2. Méditation sur la Parole de Dieu: IL A VU!

En ce sixième dimanche après Pâques, nous sommes invités à méditer au sujet de la lumière que donne le Messie, Jésus, vrai Homme et vrai Dieu, qui est venue dans le monde "pour que ceux qui ne voient pas voient, et que ceux qui voient deviennent aveugles".

L'homme aveugle de naissance a certainement été étonné de la façon dont Jésus lui a donné le don précieux de la vue. Au début, il lui a peut-être semblé que Jésus se moquait de lui, en crachant par terre, en faisant de la boue avec de la salive et en l'appliquant sur ses yeux non-fonctionnels.

Mais il a obéi par la foi à ce que Jésus dit. Il s'en est allé à la piscine de Siloé, ce qui signifie "Envoyé" (et qui signifie aussi "Messie"), se lava et retourna voyant! Le Messie ne s'est pas moqué de lu, Il lui a donné une épreuve qui a mené à la bénédiction. Il a reçu le don le plus précieux dont il rêvait. Il a vu!

Nous aussi, avons des épreuves dans notre vie. Elles aussi peuvent nous amener à une vision plus profonde de ce que fait le Seigneur dans notre vie, dans le monde où nous vivons. Nous ne devons pas rester satisfaits de la mesure de vision que nous possédons, mais prier avec humilité pour savoir quoi faire afin de voir avec la vision de la foi et de l'amour, pour accomplir les oeuvres pour lesquelles nous sommes nés sur la terre.

Ayons confiance en Dieu. Ayons l'espoir!

Ihor Georges Kutash, Curé