Ukrainian Orthodox Church of Canada



EST-CE QUE LE MONDE FINIRA AVANT L'AN 2000?

Dix-Neuvième Dimanche après la Pentecôte

Aujourd'hui le 18 octobre (ce qui est le 5 octobre pour le Calendrier Julien), nous commémorons Saint Dionyse qui a été évèque d'Alexandrie en Afrique où il s'est reposé dans le Seigneur en 247. Dionyse a eu un bonne éducation en philosophie grecque et après, il a étudié avec le grand docteur de l'Èglise, Origène. Il est devenu chrétien après avoir lu les Èpîtres de Saint Paul. En ce temps-là l'Èglise était occupée à trouver les paroles pour exprimer sa foi. Le processus commence avec des choses proclamées qui ne sont pas en accord avec la révélation de Dieu par Jésus. Après un temps de discussion, parfois des conflits et même des persécutions, l'Église a trouvé les paroles, la vérité vaincre.

Saint Dionyse a beaucoup travaillé à convaincre un groupe qui préchait que Jésus reviendrait tout de suite et qu'Il établirait un royaume terrestre qui durerait mille ans - à cause d'une compréhension excessivement littérale de l'Apocalype de Saint Jean. Après un débat qui a continué pendant 3 jours sans cesse (!) Dionyse a convaincu les millénaristes qui ont accepté que personne ne connait quand Jésus reviendra. C'est Lui-Même, dirigé par la volonté du Père, Qui fait Son itinéraire. Il sait le temps. Il reste à nous d'être toujours alertes, parce que Son arrivée sera une surprise pour tous: bonne pour ceux qui L'aiment et Le servent, mauvaise pour les égoistes qui ne pensent qu'à leur propre bien illusoire.

En notre temps aussi il y a une tendance à dire que Jésus viendra tout de suite, parce que la fin du deuxième millénaire approche. Il y a un intèrêt pour les choses spirituelles, ce qui est très encourageant pour ceux qui voient la bonté du Seigneur. Mais il y a aussi une possibilité d'être séduit par une voie qui ne sert vraiment pas Dieu et Sa création mais qui promet un salut individualiste - qui n'inclut pas le bien de notre prochain, qui porte comme nous l'image de Dieu. Nous ne pouvons pas être sauvés sans notre participation, et nous ne pouvons être sauvés sans l'effort de servir notre prochain. Dieu est une Communauté en Lui-Même comme la Trinité, et Il nous a créés aussi pour être une communauté.

Ne cherchons pas une voie automatique pour être sauvés. Ne pensons pas que Dieu a un grand égard pour un temps ou l'autre. Laissons-le à Lui. Mais aimons Dieu et aimons nos frères et nos soeurs. Aimons notre planète. Aimons ce que Dieu a fait. Ainsi d'un jour à l'autre nous trouverons ensemble le moyen d'être sauvés comme la famille de Dieu bien-aimée, comme l'a enseigné Saint Dionyse d'Alexandrie, en suivant la Parole de Dieu et de Son Èglise.

V. Rev. Ihor George Kutash