Ukrainian Orthodox Church of Canada



JE DOUTE, DONC JE SUIS

Vingtième Dimanche après la Pentecôte

Lundi passé le 19 octobre (ce qui est le 6 octobre pour le Calendrier Julien), nous avons commémoré Saint Thomas, un des Douze Apôtres. Il a été choisi par Jésus Lui-même pour être avec Lui pendant Son ministère, pour devenir témoin de Ses paroles et de Ses oeuvres. Thomas a joué ce rôle d'une façon extraordinaire. Il a rendu un service à la vérité par son doute et par son absence!.

Quand Jésus est résuscité et est apparu à Ses disciples, Thomas n'a était pas parmi eux. Quand ils ont partagé les joyeuses nouvelles avec lui, il a déclaré qu'il ne croirait pas s'il ne voyait pas de ses propres yeux et ne touchait avec ses mains le Christ résuscité. Et cela s'est accompli! Jésus l'a convaincu enfin en le visitant avec l'invitation de toucher Ses blessures. Thomas a témoigné avec toute émotion et conviction: "Mon Seigneur et Mon Dieu" et il L'a adoré.

Quand la Mère de Dieu, Marie, s'est reposée dans le Seigneur, Thomas n'était pas encore présent pour ses funerailles. Quand il est venu il a voulu visiter son tombeau. Et à cause de ceci les Apôtres - et tous les chrétiens - ont fait une découverte solennelle et joyeuse: son corps n'était pas là! Ils ont tous compris qu'elle a été glorifiée. Son Fils n'a pas laissé la précieuse vaisselle dans laquelle Il est apparu au monde par son "Oui" et par la puissance du Saint Esprit à subir la corruption. Il est venu Lui-même et a apporté non seulement l'âme, mais aussi le corps de Marie avec Lui au ciel.

Voyons-nous? Thomas a choisi d'être Apôtre non seulement parce qu'il a été croyant et fidèle, mais aussi parce qu'il a eu une tendance de douter. Un douteur, convaincu, a une autorité que manque la personne qui n'est jamais troublé par cette douleur psychologique et spirituelle.

Sommes-nous comme Thomas? Sommes-nous aussi douteurs? Cela ne nous empêche pas de suivre le Seigneur. Allons à Lui tel que nous sommes. Il comprendra. Il a soulagé les doutes de Thomas. Il est même possible que nous fassions un plus grand service à l'humanité par, et non pas malgré, nos doutes. Thomas nous dit: "J'ai douté, donc je suis certain: Jésus est vraiment résuscité! J'ai douté donc je suis Jésus". Jésus ne rejette pas ceux qui ont des doutes. C'est nous que nous éloignons de Lui, en pensant que nous sommes oubliés, ou tellement mauvais que nous ne devons même pas essayer de suivre Jésus pour notre salut et le salut du monde. Doutons, mais suivons! Doutons et suivons. La vérité est en Jésus. La vérité est Jésus!

V. Rev. Ihor George Kutash