Ukrainian Orthodox Church of Canada



LA GRANDEUR DE LA FOI

Dix-Septième Dimanche après Pentecôte

Parfois ils nous arrivent des épreuves difficiles. Des épreuves qui semblent cruelles. Nous prions, mais les cieux nous semblent comme un rocher impassible. Nous croyons que Dieu nous n'entends pas. C'est comme s'Il nous avait oublié et abandonné.

Certainement, la femme Cananéenne a dû se sentir ainsi, tel que relaté dans l'Évangile d'aujourd'hui (Matthieu 15:21-28) . Jésus l'avait d'abord ignorée. Toutefois, après que Ses disciples lui ont prié de répondre parce qu'elle était trop troublante, Jésus l'a fait, mais d' une manière inhabituelle. Ses mots ressemblèrent à la déclaration d'un bigot: "Je n'ai été envoyé qu'aux brebis perdues de la maison d'Israël".

Mais cette femme nous enseigne merveilleusement par son exemple; elle ne se fâcha pas. De plus, son amour pour sa fille lui donna une force énorme. Car elle croit: ce qu'elle demande est possible et elle l'aura dans quelques instants. Il est seulement essentiel qu'elle conserve cette foi inspirée par le simple fait que Jésus lui a répondu, et ce peu importe la façon dont Il l'a fait. Elle se prosterne alors devant Lui. Elle n'a pas honte et elle sait bien dans son coeur qu'Il l'aidera. Elle a déjà goûté à la douceur de Sa miséricorde même si pour le moment cette dernière se dissimule derrière Ses mots durs.

Pourtant Jésus lui répond encore sévèrement. Il lui donne ainsi l'opportunité de gagner un plus grand trésor par sa foi constante et dit: "Il n'est pas bien de prendre le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens" . Malgré cette déclaration la femme n'est pas insultée. Elle accepte l'appellation et puise dans la créativité de l'amour et de la foi quelque chose qui lui aidera à obtenir son désire. "C'est vrai, Seigneur, et justement les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres".

Le Seigneur Se rend avec joie et admiration devant cette femme magnifique. "Femme ta foi est grande! Qu'il t'arrive comme tu le veux!" O, que le Seigneur puisse trouver une telle foi en nous aussi!

N'hésitons pas à Lui présenter les plus grandes épreuves et problèmes. N'hésitons pas à jouer le rôle d'un fou qui croit malgré tout! Aimons sans limites. Comme la Cananéenne a aimé sa fille. Comme Jésus nous aime jusqu'à la mort qui nous donne la vie éternelle. Les grands défis sont là pour renforcer la grandeur de notre foi.

Ihor Georges Kutash, Curé