Ukrainian Orthodox Church of Canada



LE FEU QUI DONNE DE L'EAU

Saint Dionyse l'Aréopagite écrit comment il a été touché par sa visite à Marie, la Mère de Dieu, à Jérusalem. Il crie que s'il ne croyait pas en un Dieu unique, il proclamerait que Marie est Dieu!

C'est comment Marie a réfléchi le caractère totalement adorable de Dieu! Elle est miséricordieuse. Elle est pleine d'amour infini. Elle souffre avec les affligés. Elle est pure - c'est à dire qu'elle ne désire que la volonté de Dieu en toute chose. Elle prie avec la confiance qui vient de la connaissance personnelle de Dieu par son Fils, Jésus, qu'elle a nourri de sa poitrine. Elle sait dans son coeur que tout sera accompli comme il faut pour la transformation ultime de l'univers visible est invisible à la lumière glorieuse et joyeuse de Dieu. Elle est pleine de grâce. Elle est pleine de joie.

A l'occasion de la Fête de sa Nativité le 21 septembre les orthodoxes célèbrent aussi la Fête de l'Icône miraculeuse de Pochayiv, dont nous avons une reproduction dans notre Cathédrale Sainte Sophie à Montréal. En 1340 elle est apparue à deux moines qui demeuraient dans une caverne. Elle était debout dans un pilier de feu qui s'étendait de la terre au ciel. Elle restait sur un rocher et l'impression de son pied est vénérée dans le monastère même aujourd'hui, aussi bien qu'une source d'eau qui est un moyen de guérison pour les fidèles.

Voilà comment elle fait une liaison extraordinaire entre le feu et l'eau. Marie apparaît dans le feu, mais elle laisse après son apparition une source d'eau. Le feu est bien important pour nous, les gens de cette terre. Il nous donne la chaleur et la lumière. Mais l'eau est aussi importante. Elle est la base de toute vie organique.

Voilà comment Jésus, notre Sauveur tout-doux, nous a donné la chaleur d'une mère, la lumière de ses yeux et de sa sagesse maternelle qui lie la terre avec le ciel, aussi bien que la vie qui procède de son coeur de femme entièrement unie avec le Divin.

En préparation pour la célébration de ces fêtes, rendons gloire à Dieu, un dans la Sainte Trinité. Remercions et réjouissons-nous dans l'amour inépuisable de notre Mère, Marie, la Théotokos, Celle qui porte Dieu et nous lie avec Lui.

Ihor Georges Kutash, Curé